Catégories
Actualité Chauffage Climatisation Chauffage climatisation Particuliers Professionnels

Les conseils pour l’installation d’une pompe à chaleur

Le choix de l'artisan

Évitez les arnaques

Le choix pompe à chaleur… De plus en plus de ménages s’intéressent à la pompe à chaleur qui offre de nombreux avantages par rapport aux autres alternatives. Du coup, l’offre sur le marché a fortement augmenté ces dernières années ce qui rend d’autant plus compliqué l’investissement pour les particuliers, comme pour les professionnels.

1er Conseil: RGE

Pour choisir sérieusement votre installateur, nous vous recommandons de vous orienter vers les professionnels labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En effet, ce label doit garantir les compétences de l’artisan qui réalisera les travaux.

évitez les démarcheurs téléphonique

Votre téléphone sonne souvent et des démarcheurs vous proposent des solutions  pour réaliser des travaux? Méfiez-vous, un professionnel se déplace toujours pour faire une étude technique.

Le choix du matériel

Les différentes Pompe à Chaleur

Vous devez connaître la différence entre les différentes PAC. Les experts Clef Énergies vous orientent selon vos besoins pour le choix pompe à chaleur air/air ou une pompe à chaleur air/eau. Il est important de dimensionner le produit à vos besoins!

Fabricant fiable

Avec l’augmentation des demandes d’installation, certains artisans vous proposent des PAC qui manquent d’efficacité à des prix en dessous de ce que doit coûter une installation digne de ce nom. Privilégiez une marque renommée en vérifiant les documents techniques pour être certain d’en avoir pour votre argent. Clef Énergies est un partenaire officiel de Mitsubishi Electric ce qui vous offre une solide garantie sur la qualité des produits installés

Bénéficiez des aides

Les primes

Les primes dépendent du type de pompe à chaleur que vous souhaitez installer. Les conseillers Clef Énergies sont au courant des différentes primes disponibles et vous accompagnent pour que vous puissiez en bénéficier.

MaPrimeRénov

Pour exemple, si vous êtes un ménage à faible revenu et que vous avez besoin d’installer une pompe à chaleur air/eau, vous pourrez bénéficier d’une aide de 4000 euros avec cette aide. en savoir plus sur la prime

Les CEE

Les certificats d’Économie d’Énergie sont aussi un moyen de réduire fortement votre facture. De nombreuses grandes entreprises ont mis en place des dispositifs pour récupérer votre CEE et il est important de bien étudier les différentes possibilités qui s’offrent à vous. en savoir plus (ademe)

Catégories
Actualité

Joyeuse Année 2021

C’est fait! Nous sommes en 2021 et une nouvelle année pleine d’énergies se profile chez Clef Énergies!

Nous profitons de cet article matinal pour souhaiter une merveilleuse nouvelle année et une santé de fer à tous nos collaborateurs, nos partenaires et bien sûr à tous nos clients qui nous ont soutenus dans notre développement. Nous espérons que la réussite sera de votre côté tout au long de l’année, tout comme elle nous accompagne depuis notre démarrage en 2007.

Il est important de dire que c’est la première fois que Clef Énergie débute l’année installé sur Dijon.  L’emplacement de la société est aujourd’hui au centre du département de Côte d’Or et idéalement placé pour intervenir sur toute la Bourgogne-Franche-Comté.

Ensuite, sachez que de nombreuses installations sont programmées sur tout le premier semestre 2021 ce qui laisse présager de belles réalisations en perspective pour nos équipes!

De plus, nos activités d’entretien et de maintenance des installations photovoltaïques et des pompes à chaleur continuent positivement leur développement.

Et c’est enfin tout naturellement avec un grand plaisir que les équipes se tiendront à votre disposition dès le 4 janvier au matin.

Catégories
Actualité

Congés de fin d’année

Voeux fin année énergies
Catégories
Actualité Chauffage Climatisation Chauffage climatisation Particuliers

Quels sont les obligations concernant l’entretien d’une pompe à chaleur?

Clef Énergies a installé plus de 2000 pompes à chaleurs sur ces dernières années. En effet, nous constatons que la demande est grandissante auprès des ménages français, mais aussi auprès des professionnels.

Une loi concernant l'entretien

Depuis le mois de juillet, un décret encadre l’inspection et l’entretien des chauffages réversibles et des climatisations. Nous allons donc nous intéresser aux systèmes des pompes à chaleurs. Rerouvez le décret en cliquant ici.

Qui est responsable de l'entretien de la pompe à chaleur?

Tout d’abord, il faut savoir que ce décret concerne les pompes à chaleurs dont la puissance nominale est comprise entre 4kW et 70kW pour les particuliers.

Tout système alimentant un chauffage doit faire l’objet d’un entretien régulier.

Enfin, l’entretien est à la charge de l’occupant du logement (sauf si le bail en défini les termes autrement). Il faut noter que l’entretien est à la charge du propriétaire ou du syndicat de copropriété  lorsque le système thermodynamique est utilisé sur un bâtiment avec plusieurs logements.

Qu'est ce qu'un entretien de pompe à chaleur?

L'entretien doit comprendre:
  • la vérification du système thermodynamique ;
  • le contrôle d’étanchéité du circuit de fluide frigorigène, (sauf pour les systèmes intégrant des gaz fluorés) ;
  • le nettoyage du système thermodynamique (en cas de besoin);
  • le réglage du système thermodynamique ;
  • des conseils sur l’usage conforme du système,
  • les améliorations envisageables de l’ensemble du système et l’intérêt éventuel du remplacement de celui-ci.

Qui pour assurer l'entretien?

Il faut noter que l’entretien doit être effectué par un professionnel qualifié. Clef Énergies assure l’entretien des systèmes installés. En effet, cela offre aux clients une sérénité concernant la longévité des pompes installées

Alors, l’entreprise délivre une attestation d’entretien en nom du technicien qui a réalisé la maintenance. Cette attestation fait foi en cas de contrôle.

Quelle périodicité d'entretien?

Le décret encadre cette période à un maximum de 2 ans entre 2 entretiens.

Pour une installation neuve par exemple, le premier entretien doit être effectué au maximum 2 ans après sa date de mise en service. Clef Energie propose des contrats d’entretien annuels pour garantir un service de qualité.

 
Catégories
Actualité Photovoltaique Photovoltaique Professionnels

Construction: les toitures de locaux à usage industriel, artisanal et commercial… Contrainte ou opportunité?

Tout d’abord, il faut constater que, depuis plusieurs années maintenant, les gouvernements oeuvrent dans le but d’améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments. Surtout en ce qui concerne les toitures, de nombreuses mesures sont adoptées par les députés pour atteindre cet objectif. Nous allons donc nous intéresser à un article de la loi Climat énergie du 8 novembre 2019 qui impose des règles concernant certains types de constructions.

Les toitures, un enjeu environnemental

Champ d'application

Effectivement, cet article de loi s’applique aux nouvelles constructions soumises à une autorisation d’exploitation commerciale (voir article L. 752-1 du code de commerce):

  • bâtiments de plus de 1000m carrés d’emprise au sol
  • locaux à usage industriel ou artisanal,
  • entrepôts et hangars non ouverts au public
  • enfin, les nouveaux parcs de stationnement   couverts accessibles au public

Minimum 30% d'écologie sur le toit

Les obligations sur la toiture

Ensuite, en ce qui concerne les « contraintes » et les obligations relatives à cet article, il est important de respecter ce point précis:

  • au moins 30% de la toiture des bâtiments créés et des ombrières créées doivent être végétalisées ou doivent intégrer un procédé de production d’énergies renouvelables

La toiture, opportunité de rentabilité...

Vous avez dit rentabilité?

Et oui! Alors, pas en ce qui concerne le toit végétalisé, mais bel et bien l’énergie solaire! Les centrales photovoltaïques sont de vraies partenaires financiers. En effet, installer une centrale photovoltaïque sur la toiture d’un bâtiment industriel/artisanal ou sur un entrepôt/hangar permet souvent de bénéficier d’un réel placement financier. 

Certaines centrale solaires ont même permis à nos clients d’autofinancer leur bâtiment… 

Donc, pour réussir votre projet dans le respect de la législation en vigueur, pensez à contacter notre bureau d’étude!

Catégories
Actualité Photovoltaique Professionnels

Quels paliers de puissances photovoltaïque pour quels types d’installation ?

Quels paliers de puissances photovoltaïque pour quels types d’installation ? (2020)

Principe de fonctionnement de la revente de l’électricité produite par le toit d’un batiment à EDF

Votre installation photovoltaïque produit de l’électricité. Vous souhaitez la vendre à EDF, qui la rachète selon certains critères techniques très précis. Avant de vous lancer, vous devez savoir que les tarifs de rachat varient en fonction de la puissance installée sur la toiture, cela vous aidera à dimensionner votre projet. Contactez nos experts…

Les différents paliers induisent donc sur quelles recettes vous allez pouvoir compter :

  • De 0 à 9 KWC soit de 0 à 60 m² :

L’intégration au bâti consiste à remplacer les éléments de couverture (les tuiles, les ardoises, du Fibro, du Bac Acier …) par des panneaux photovoltaïques. Pour obtenir le tarif d’achat le plus élevé, une installation photovoltaïque de 9 kWc ou moins doit respecter les critères techniques qui définissent l’Intégration Au Bâti ‘IAB’ soit ;

– Le bâtiment doit être clos et couvert

– Les panneaux doivent assurer la fonction d’étanchéité

*Le tarif d’achat de l’électricité pour une centrale de 9kWc de puissance est de 15,72ct€/Kwh valide jusqu’au 01/01/2020*

  • De 9 à 36 KWC, soit de 60 à 250 m² :

Palier de puissance principalement destinée au bâtiment agricole, industriel et collectif.

L’intégration simplifiée au bâti doit avoir une couverture Bac Acier 75/100ème sous les panneaux et l’installation doit être parallèle au plan de la toiture.

* Le tarif d’achat de l’électricité pour une centrale de 36kWc de puissance est de 11,79ct€/Kwh valide jusqu’au 01/01/2020*

  • De 36 à 500 KWC, soit de 100 à 3200 m² :

Palier de puissance principalement destinée au bâtiment agricole, industriel et collectif.

L’intégration simplifiée au bâti doit avoir une couverture Bac Acier 75/100ème sous les panneaux et l’installation doit être parallèle au plan de la toiture.

* Le tarif d’achat de l’électricité pour une centrale de plus de 100kWc de puissance est de 10,25ct€/Kwh valide jusqu’au 01/01/2020*

 Demander un conseil

Toiture particulier photovoltaique bourgogne

Particuliers/photovoltaique : combien je peux gagner en revendant mon électricité ?

9Kwc Photovoltaïque en revente Edf / Le meilleur tarif de d’achat du marché

Bien que les tarifs d’achat du photovoltaïque baissent régulièrement depuis plusieurs années, ils restent attractifs pour les installations de 9 KWc. Pour autant, il faut respecter  un certain nombre de règles pour assurer la sécurité de cet investissement sur les 20 ans du contrat avec EDF.

Les règles à respecter

Il est important de savoir que pour bénéficier du tarif d’achat en vigueur il faut que :

  • le bâtiment support de l’installation soit clos sur les quatre faces,

  • les panneaux soient intégrés au bâti (c’est-à-dire que les panneaux remplacent les tuiles ou autres couvertures)

  • la puissance totale installée sur le bâtiment ou la parcelle cadastrale soit inférieure ou égale à 9KWc.

L’énergie solaire, un investissement qui rapporte !

Au regard du prix des panneaux photovoltaïques, beaucoup se demandent comment il est possible de rentabiliser un tel investissement.

En réalité, l’énergie solaire est une source sûre de revenus pendant plusieurs années. En effet, lorsqu’un particulier installe des panneaux solaires chez lui, il est confronté à deux possibilités : faire de l’auto-consommation ou revendre l’énergie produite à EDF. Le deuxième choix est celui qui se révèle être le plus rentable. Effectivement, le prix de rachat est largement supérieur au coût d’achat de l’électricité « classique ». De plus, le contrat de revente de l’énergie solaire produite fixe un prix stable pendant 20 ans. Ainsi, les panneaux photovoltaïques assurent une rente d’argent durant deux décennies.

La principale interrogation, à présent, est de savoir si les panneaux sont rentables avant la fin du contrat de rachat par EDF, soit 20 ans. La réponse est oui. D’après les experts, la rentabilité de l’énergie solaire est d’environ 10 à 12 ans suivant les dossiers.

Exemple d’une installation 9 Kwc en autoconsommation avec revente (contrat sur 20 ans avec EDF) :

Tout d’abord, il faut prendre en compte la charge électricité annuel (maison 150m2 tout électrique avec une pompe à chaleur air/AIR) = 2 500€ TTc

Ensuite, nous comptons sur une production annuelle de l’installation : Environ 10 000 KwH / an

Tarif de rachat du 9 Kwc en revente avec autoconsommation:  10ct€ du Kwh

Coûts + charges sur 20 ans:

  • « 90€ d’assurance pour les panneaux + 60€ de location de compteur EDF » / an = 3 000€
  • Installation complète en surimposition = 19 000€

Économies + gains sur 20 ans:

  • Aides de l’État pour l’installation (504€ par an pendant 5 ans) = 2 520€
  • Économies annuelles sur la consommation électrique (avec 3% d’augmentation du tarif EDF) =  18 600 TTc
  • Chiffre d’affaire du surplus sur 20 ans : 6 700€ 

Rentabilité : on peut donc raisonnablement annoncer un bénéfice de 5 820€ sur 20 ans.

Et bonus !! : à la fin du contrat de 20 ans les panneaux seront encore utilisable pour la propre auto-consommation des clients (les panneaux ont une garantie de production de minimum 25 ans)

Demander une estimation par l’un de nos experts

Catégories
Actualité

La pompe à chaleur et les idées reçues…

Il y a pas mal d’idées reçues sur la pompe à chaleur:

  • Les systèmes font trop de bruit
  • Je ne peux pas installer de PAC car il faudrait une installation trop bruyante
  • Plus les pompes à chaleurs sont performantes, plus elles sont bruyantes
  • Ce n’est pas très esthétique d’installer un système réversible

Pour vous éclairer sur ces préjugés, notre partenaire Mitsubishi Electric vous propose des éléments de réponse sérieux dans une courte vidéo.

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre démarche, pensez à nous contacter pour être accompagné par un professionnel spécialisé dans les PAC air/eau et air/air.

Retrouvez-nous avec Mitsubishi Electric

Catégories
Actualité

Autoconsommation: la solution énergétique?

Où en est exactement le marché de l’autoconsommation dans l’Hexagone ? On fait le point avec Sabrina Tiphaneaux, directrice d’études aux Echos études.

Le marché a un tournant

Après des débuts timides, le marché de l’autoconsommation passe à la vitesse supérieure. Preuve de son potentiel, des acteurs venus d’ailleurs s’y intéressent de près. Le spécialiste de la vente de pièces détachés de voiture Oscaro a lancé sa solution clé en main de panneaux solaires fin 2018 alors qu’Ikea lui a emboîté le pas en septembre 2020.

Et pour cause, la puissance photovoltaïque en autoconsommation raccordée a plus que triplé en 2 ans et le rythme des raccordements s’accélère chaque trimestre. A mi-parcours d’une année 2020 pour le moins chahutée, 77 572 installations étaient raccordées au réseau d’Enedis, représentant une puissance totale de 320 MWc installée.

Mais derrière cette nouvelle dynamique, le marché change de visage. Si l’essentiel de la croissance s’est faite jusqu’à présent avec l’autoconsommation individuelle, largement dominante dans le parc actuel, son rythme tend à ralentir. Certes, le confinement a gelé une grande partie des travaux et l’activité a peiné à se relancer les mois d’après.

Mais la tendance au ralentissement était déjà bien présente avant la crise sanitaire. A l’inverse, le développement de l’autoconsommation d’une puissance supérieure à 36 kWc) trouve aujourd’hui un second souffle.

La puissance raccordée pour les installations d’une puissance entre 36 kWc et 100kWc par exemple a augmenté de 120 % en 2019 alors que celle des installations raccordées au réseau de transport ont bondi de 283%. Même si ces chiffres sont à prendre avec précaution, tant les volumes globaux sont anecdotiques, l’essor semble engagé.

autoconsommation-jpg

77 % de la puissance installée correspond à des installations dont la puissance est comprise entre 0 et 6 kWc.

Des freins persistants

Malgré cette nouvelle dynamique, le marché reste anecdotique en France, alors que les autoconsommateurs se comptent par centaines de milliers en Allemagne. Le développement de l’autoconsommation se heurtent encore à plusieurs difficultés. Le premier est le prix relativement bas de l’électricité, ce qui rend l’équation économique de l’autoconsommation fragile. Les coûts d’investissement sont relativement élevés et les économies à en attendre (coûts évités d’achat d’électricité auprès d’un fournisseur) sont faibles.

Des aides existent, mais elles ne changent pas complètement la donne.

La réglementation est l’autre point noir du marché, notamment pour l’autoconsommation de forte puissance. Quasiment toutes les sessions de l’appel d’offres piloté par la CRE se sont conclues par un volume de puissance attribuée bien inférieur à celui proposé. Le niveau des primes est régulièrement pointé du doigt.

De plus, la possibilité pour la CRE de ne pas retenir 20 % des offres les moins bien notées lorsque la puissance cumulée des candidats est inférieure de moitié à la puissance proposée, est un risque supplémentaire. Enfin, les délais d’instruction sont jugés trop longs.

Vents porteurs

Le marché est pourtant loin d’être condamné. Il va prendre son envol car il est porté par des fondamentaux solides.

D’une part, si le coût financier est souvent un obstacle pour les ménages (il faut compter entre 7 500 € et 9 000 € environ pour une installation photovoltaïque de 3 kWc), il tend à se réduire. En moyenne, les coûts d’investissement ont diminué de 7 % par an sur les dernières années, grâce à la chute du prix des panneaux qui représente 60 % à 80 % de l’investissement global.

En moins de 5 ans, le prix des panneaux a été divisé par plus de deux. Quant au prix de l’électricité, s’il est relativement bas, il ne cesse d’augmenter.

D’autre part, l’autoconsommation correspond aux aspirations d’une part grandissante de la population en quête de solutions plus respectueuses de l’environnement, de frugalité mais aussi d’une volonté de mieux maîtriser sa consommation. De plus, le photovoltaïque a aujourd’hui meilleure presse qu’il y a quelques années, lorsque le dynamisme du marché avait attiré des acteurs peu scrupuleux.

Enfin, l’autoconsommation s’affirme comme un des moyens pour réussir la transition énergétique. Si la France est plutôt en ligne avec ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, elle ne l’est pas du tout concernant le déploiement des énergies renouvelables et encore moins pour la réduction de sa consommation d’énergie.

Baisse des coûts et évolution de la réglementation vont booster le marché

Le marché de l’autoconsommation a donc de beaux jours devant lui. Le segment BtoC va profiter de la baisse des coûts des installations et de la hausse du prix de l’électricité, ce qui va diminuer le temps de retour sur investissement. D’après les estimations des Echos Etudes, le nombre d’installations devrait augmenter de 10 % à 15 % en moyenne chaque année d’ici 2025. A ce rythme, l’objectif de la PPE de 200 000 installations en 2023 devrait être atteint voire dépassé.

Sur le segment BtoB, c’est l’évolution de la réglementation qui sera le principal booster. Les réflexions actuelles vont dans le bon sens et le Gouvernement semble bien décidé à miser sur une relance verte. Il va même accorder un coup de pouce à la filière en relevant prochainement le plafond de puissance en guichet ouvert à 500 kWc.

La réglementation environnementale 2020 (RE 2020) pourrait aussi avoir un impact positif en favorisant cette solution.

Si cette tendance se poursuit, le segment BtoB pourrait se développer rapidement pour atteindre une capacité installée de l’ordre de 500 MWc à l’horizon 2025. De quoi attirer encore nombre de nouveaux entrants. A côté des acteurs du monde de l’énergie, les enseignes de bricolage, ou les constructeurs automobiles notamment peuvent venir jouer les troubles fêtes.

 

 

La version originale de cet article a été publiée sur Le Monde de l'Energie.
Catégories
Actualité

Les défis post-Covid pour l’énergie

Le monde de l'énergie

La transition énergétique est un sujet qui passionne le monde entier de nos jours. C’est pour cette raison que Clef Énergies souhaite vous tenir informer de l’actualité qui anime ce secteur. Vous trouverez en dessous de cette brève information, un article publié sur le site web Le Monde de l’Énergie. Si vous souhaitez parler de vos projets avec un professionnel, vous pouvez nous contacter en suivant ce lien.

Installateur solaire

L’émotion qui entoure les changements climatiques provoque une forte pression sur les entreprises. Ainsi, les scientifiques estiment que la banquise au Groenland se serait réduite de 450 milliards de mètres cubes en 30 ans. Cela paraît gigantesque mais demeure relatif par rapport au niveau de surélévation de quelques millimètres des océans.

Il ne peut pas y avoir de gouvernance par l’émotion. C’est pourquoi il convient avant tout de mesurer l’empreinte carbone des activités économiques. La lutte pour diminuer les émissions de gaz carbonique passe par des mesures chiffrées. Il est temps de faire de l’environnement un sujet abordé scientifiquement et ouvert à l’innovation.

En outre, nous devons rester humbles par rapport aux enjeux de la transition énergétique et environnementale. Les mesures d’éducation individuelle, de lutte contre le gaspillage, de recyclage, au bureau comme dans les foyers, sont des premières étapes importantes. Nous pouvons également anticiper que l’essor rapide du travail à distance facilitera la diminution des transports et des émissions de gaz carbonique.

L’innovation au service de la transition énergétique

Les activités économiques sont composées de matières premières transformées avec de l’énergie et de l’intelligence humaine. L’énergie est au cœur de l’activité économique. Notre défi collectif consiste à concevoir une prospérité sans croissance des émissions de gaz carbonique. Cela implique de réinventer les produits et les solutions, de travailler sur l’écoconception et le réemploi, de passer à une économie de l’usage.

L’innovation est l’une des clés de la décarbonation des entreprises. Chaque jour, des dizaines d’inventions et d’idées “disruptives” montrent à quel point l’imagination se trouve en grande partie dans les entreprises. Ainsi, le digital permet d’exploiter les gisements d’efficacité énergétique en optimisant la production, le transport, le chauffage…

Sur le plan commercial, les modes de distribution évoluent. L’e-commerce progresse et entraîne des réorganisations. Les industriels doivent proposer davantage de services et faire évoluer leur modèle d’affaire vers la notion d’usage. Par exemple, certains industriels utilisent des puces électroniques pour mesurer et surveiller l’usure des matériels et les besoins en maintenance.

La finance, facteur clé de la transition énergétique

La finance est un allié de la réduction des émissions de gaz carbonique. Le rôle des investisseurs est en train de changer. Nombre d’entre eux font pression sur les entreprises pour qu’elles se décarbonent, voire refusent d’investir si leur politique environnementale n’est pas conforme à leurs attentes.

Le 31 août 2020, le Dow Jones a connu un mini séisme à la bourse de New York, avec le remplacement du pétrolier ExxonMobil par l’éditeur de logiciels Salesforce. Faute de lancer un plan pour atteindre la neutralité carbone en 2050, ExxonMobil a perdu 30 % de sa capitalisation boursière en six mois, tandis que Salesforce progressait de plus de 50 %. Cependant, nous ne devons pas nous leurrer.

Les programmes de décarbonation nécessitent de gigantesques investissements. La bonne nouvelle est que le secteur financier vote massivement pour les entreprises étant à la pointe de la transition énergétique. La valorisation stratosphérique de Tesla est l’exemple le plus frappant.

La transition énergétique exemplaire d’Orsted

L’histoire de la société danoise Orsted, spécialisée dans l’énergie éolienne en mer, démarre avec la volonté du Danemark de s’affranchir de la dépendance du pays au pétrole en provenance du Moyen-Orient, qui assurait la quasi-totalité de la production d’électricité au début des années 1970.

Jusqu’en 2006, la stratégie d’Orsted était tournée vers les énergies fossiles. A ce moment-là, le débat sur le climat a changé. L’ancien vice-président américain Al Gore a publié son livre “Une vérité qui dérange” et le rapport de l’économiste Nicholas Stern a conclu qu’il serait plus coûteux de ne rien faire que de changer de modèle énergétique.

En 2008, Orsted a décidé de créer un système énergétique entièrement différent, dans lequel la majorité de l’électricité proviendrait des sources d’énergie infinies que sont le vent et le soleil. Orsted s’est fixé comme objectif d’inverser le poids relatif des énergies fossiles et des renouvelables dans sa production, avec seulement 15 % pour les premières et 85 % pour les secondes.

En 2018, Orsted est devenu le leader mondial de l’éolien offshore, avec 30 % du marché mondial, hors Chine. Orsted a été distingué comme l’entreprise la plus durable du monde et l’une des transformations les plus radicales jamais vues. En dix ans, Orsted a effectué un pivot spectaculaire vers les renouvelables.

Le 23 septembre 2019, devant les chefs d’Etat et de gouvernement réunis à New York sur le thème du réchauffement climatique, le patron d’Orsted, Henrik Poulsen, a raconté la conversion de sa société.

Les émissions de gaz carbonique d’Orsted ont baissé de 83 % depuis 2006 et son objectif est d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2025. Orsted affiche une capitalisation boursière de 41,8 milliards d’euros. Le cours de Bourse a presque triplé. Et l’entreprise bénéficie de l’engouement des investisseurs pour les énergies renouvelables.

La version originale de cet article a été publiée sur Le Monde de l’Energie.

Catégories
Actualité

La maintenance de vos installations

La maintenance de vos installations

Pour votre tranquilité,
misez sur la durabilité

Pourquoi Clef énergies vous propose un service de maintenance?

Maintenance des installations! L’entreprise Clef Énergies oeuvre dans une démarche qualitative en proposant des produits validés après un long processus d’analyse technique.

Cependant, les technologies distribuées peuvent être menées à mal sans que nos clients ne s’en rende compte.

C’est pour cette raison qu’un service de maintenance est développé au sein de la société pour vous offrir une tranquillité et garantir la durabilité de toutes nos installations: centrales solaires, pompes à chaleurs et Chauffe-eaux.

Maintenance

Une maintenance régulière garantit la durée de vie de vos installations

Nettoyage

Le nettoyage est la clé du fonctionnement optimal de vos installations photovoltaïques, découvrez de nettoyage de notre robot.

Réparation

La panne, même rare, survient toujours au mauvais moment. Clef Energies s’occupe de la réparation de vos installations.

Maintenance

Entretien

Dans le cadre d’une installation de pompe à chaleur, l’utilisation peut parfois demander à vérifier l’installation pour garantir la durabilité de la technologie. 

Nettoyage

Les panneaux solaires peuvent perdre de leur efficacité si l’installation n’est pas nettoyée. C’est dans ce cadre que Clef Énergies propose des contrats d’entretien assortis aux installations de centrales photovoltaïques. Nos équipes sont habituées à ces interventions qui sont essentielles à la durabilité et à l’efficacité de l’installation.

Contrôle

Un simple contrôle peut parfois éviter de grosses déconvenues… Notre professionnalisme nous pousse à garder un contact régulier avec nos clients toujours dans le but de garantir un service de qualité

Nettoyage

Clef Energies assure le nettoyage régulier de vos panneaux photovoltaïques.

La propreté des panneaux est très importante pour une production maximum d’énergie solaire, et participe à l’allongement de la durée de vie des panneaux. Le nettoyage nécessite l’utilisation d’un matériel et de produits adaptés et le savoir-faire de techniciens qualifiés.

Les équipes de Clef Energies sont formées régulièrement pour être en mesure de nettoyer n’importe quelle toiture équipée de modules solaires.

Nous assurons cette prestation de nettoyage pour nos clients dans le cadre des contrats de maintenance-entretien, ou au coup par coup, pour n’importe quel particulier ou professionnel nous en faisant la demande.

Réparations

Des faits rares mais qui peuvent arriver.

En effet, personne n’est à l’abris d’une mauvaise manipulation, d’un acte de vandalisme, d’un aléas climatique ou encore d’une simple panne matériel…

Bien que selon notre expérience ces mauvaises surprises n’arrivent que très rarement, nos clients ont été rassurés de voir l’intervention rapide des professionnels qui avaient contribué à l’installation.

L’avantage d’un tel partenariat réside dans le fait qu’en cas de panne, de casse ou autre dégradation de l’installation, vous n’avez qu’à nous contacter dans le cadre de notre contrat d’entretien pour que nous mettions notre expérience à votre service.

Nous cultivons un savoir-faire spécifique dans le but de répondre aux demandes de tous nos clients rapidement.

Partagez facilement cette article:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn